Logo pour impression accueil



Descriptif


Mercredi 26 juin à 18h30

Le programme d’action de la Résistance, plus connu sous le nom « Les jours heureux » est adopté à l’unanimité par les membres du CNR, le 15 mars 1944.
Pourtant de septembre 1943 à mars 1944, il n’y eut que trois réunions plénières du CNR. Le bureau du CNR va donc jouer un rôle essentiel dans l’élaboration du texte adopté le 15 mars 1944. Ses cinq membres – Georges Bidault, Louis Saillant, Pascal Copeau, Maxime Blocq-Mascart et Pierre Villon se réunissent toutes les semaines.

Ce texte de moins d’une dizaine de feuillets comprend les « mesures à appliquer dès la Libération », sorte de programme de gouvernement qui comprend à la fois des mesures ayant trait à l’épuration, à la politique (rétablissement de la démocratie, suffrage universel et liberté de la presse) et à l’économie (programme de nationalisations). Et, de nombreuses mesures sociales comme notamment un réajustement important des salaires, le rétablissement d’un syndicalisme indépendant et un plan complet de sécurité sociale.

Par Charles Ramain, président de l’Institut d’histoire sociale de la CGT du Rhône
Organisée par l’Institut d’histoire sociale de la CGT du Rhône
Entrée gratuite, sur réservation : 04 78 72 23 11 / chrd.reservation@mairie-lyon.fr

>>> Aller + loin : un article sur le CNR
 


Ou ?



L'organisateur