Logo pour impression accueil



Descriptif

JEUDI 28 JANVIER À 18H30

PAR CINDY BANSE, DOCTEUR EN HISTOIRE À L'UNIVERSITÉ JEAN MOULIN LYON 3 ET MEMBRE DU LABORATOIRE DE RECHERCHE HISTORIQUE RHÔNEALPES (LAHRA)

Hétérogène, la population des Justes de Rhône-Alpes est peu saisissable. S’ils ne sauraient, à eux seuls, représenter la totalité des situations de sauvetage, les Justes de Rhône-Alpes éclairent un pan de la résistance civile sous l’Occupation.
Ces hommes, ces femmes, appartiennent en effet à une région originale, comme prédestinée à l’accueil : la diversité de ses paysages en fait le terrain d’expérimentation de toutes les formes de tourisme. Pays pratiquant, Rhône-Alpes est également le terreau d’expériences religieuses nouvelles et le berceau de la démocratie chrétienne. Région carrefour, ouverte, son pouvoir d’attraction se renforce sous l’Occupation, avec l’arrivée de flux nombreux d’exilés, de Juifs, qui s’efforcent d’y reprendre une vie « normale ». Les rafles de l’été 1942 font de l’aide dispensée aux réfugiés traqués une question de survie.
Des hommes, des femmes, mus par des valeurs communes, encouragés notamment par les ecclésiastiques qui les entourent, se mobilisent. Naissent ainsi de véritables chaînes de solidarité, transformant des bourgs ou des villages en territoires refuges, des individus anonymes en héros « ordinaires ».

// RÉSERVATION CONSEILLÉE : 04 72 73 99 00 / chrd.reservation@mairie-lyon.fr


Ou ?



L'organisateur