Juin 1940, Combats et massacres en Lyonnais

Conférence

Dans le cadre de l'exposition Une étrange défaite ? Mai - Juin 1040.

 

Par Julien Fargettas, docteur en Histoire de l’I.E.P. d’Aix-en-Provence. Auteur de plusieurs articles et ouvrages sur l’histoire des soldats africains de l’armée française dont Juin 1940, Combats et massacres en Lyonnais (Editions du Poutan, 2020).

 

Le 20 juin 1940, 53 soldats français d’origine africaine du 25ème Régiment de tirailleurs sénégalais sont exécutés par les troupes allemandes dans un champ entre les communes de Chasselay et Les Chères, au nord-ouest de Lyon. Longtemps la division Waffen S.S. « Totenkopf » a été mise en cause. La récente photographies du massacre prises par un soldat allemand désigne une unité blindée de la Wehrmacht, la 10ème Panzerdivsion. Entre le 19 et le 24 juin 1940, plusieurs soldats d’origine africaine et nord-africaine sont ainsi exécutés dans le Rhône, la Loire et l’Ain.

La conférence s’intéressera précisément aux combats intervenus les 19 et 20 juin au nord-ouest de Lyon et aux massacres qui suivirent. Elle évoquera également l’histoire du « Tata » sénégalais de Chasselay, nécropole nationale construite entre 1940 et 1942 sur les lieux du massacre du 20 juin 1940 en hommage aux soldats africains et est inauguré par le régime de Vichy en novembre 1942. Cette nécropole à l’architecture unique devenue ainsi un des symboles des liens franco-africains.

Le 4 mars 2021 à 18h30
Adulte
1h30
Conférence en ligne
Gratuit