La crise sanitaire au prisme de la Seconde Guerre mondiale

Conférence

Par Annette Wieviorka, historienne spécialiste de l’histoire du génocide des juifs et du communisme français et directrice de recherche honoraire au CNRS - Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Tal Bruttmann, historien, chercheur rattaché à l’École des hautes études en sciences sociales, spécialiste de l’antisémitisme.

 

La Seconde Guerre mondiale demeure l’un des principaux événements . auxquels on se réfère pour décrire l’actualité. Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, cet imaginaire historique a été largement utilisé. Du « nous sommes en guerre ! » martelé par Emmanuel Macron dans son discours la veille du confinement, à l’instauration du couvre-feu en passant par les files d’attente devant les magasins alimentaires, les comparaisons avec l’Occupation sont nombreuses. Avec la mise en place du passe sanitaire, les appels à la résistance et le recours à des slogans ou des mises en scène provocatrices, empreintes de références à l’étoile jaune au nazisme sont devenues mondialement récurrentes.

Cette conférence propose d’interroger l’emploi de ces comparaisons et de ces symboles. Une comparaison entre la situation actuelle et la période de la Seconde Guerre mondiale est-elle possible ? Que révèlent ces usages inadaptés et pour certains outranciers : une banalisation, un regain de l’antisémitisme ?

Le 29 septembre 2021 à 18h30
Adulte
1h30
Auditorium du musée
Conférence
3 €
Réserver