Une défaite inévitable ? Les causes de la défaite de 1940

Conférence

Dans le cadre de l'exposition Une étrange défaite ? Mai-Juin 1040.

 

Par Olivier Wieviorka, historien et professeur d’histoire contemporaine à l’ENS de Paris-Saclay

 

En 1940, la France, après quelque six semaines de guerre, subit une défaite écrasante. Les conséquences sont lourdes : une majorité de parlementaires vote, le 10 juillet 1940, les pleins pouvoirs au maréchal Pétain et achève la III° République. Et si Charles de Gaulle lance, le 18 juin 1940, son célèbre Appel, bien peu de Français l’entendent et encore moins le suivent.

Cet été dramatique a profondément traumatisé notre pays. Il a, dans le même temps, nourri plusieurs mythes : les uns affirment que la France était vouée à la défaite face à une Allemagne surpuissante ; d’autres soutiennent que c’est la Chambre du Front populaire qui a porté sur les fonts baptismaux le régime de Vichy ; beaucoup considèrent que l’Appel a enfanté la résistance française.

Ces légendes ont une part de vérité. Mais une part seulement. La conférence permettra de rétablir les vérités de l’été 1940 dans sa foisonnante complexité, pour déchirer les masques des fausses évidences.

Le 21 janvier 2021, de 18h30 à 20h30
Adulte
2h00
Conférence en ligne
Gratuit