Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay

bandeau de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

André Corréïa

André Corréïa naît en 1921. Lors de la déclaration de guerre, il vit à Rio de Janeiro avec sa famille, qui adhère pleinement à l’appel du général de Gaulle. Il entreprend de rejoindre la France Libre et parvient à Londres en décembre 1941.

Après une formation dans l’artillerie, il gagne l’Egypte au début de 1943 et prend part aux combats contre l’Afrika Korps. Il participe ensuite à la Campagne d’Italie, notamment à la bataille de Cassino, et débarque sur le littoral provençal dans la nuit du 15 au 16 août 1944. Son unité est engagée dans les combats d’Hyères destinés à ouvrir la route de Toulon. Il remonte alors la vallée du Rhône avec la 1ère DFL puis participe à la campagne d’Alsace.

André Corréïa termine la guerre dans les combats du massif de l’Authion près de Nice.

Consulter sa biographie détaillée