Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay

bandeau de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

André Ribouton

André Ribouton naît le 25 avril 1923 à Lyon. Son père est un ancien combattant de la Grande Guerre.

À la déclaration de guerre, il est élève à l’École Primaire supérieure Edmond Labbé, à Lyon. Il y distribue des tracts dès 1940.

En janvier 1943, il s’engage dans l’organisation Jeunesse et Montagne plutôt que de partir aux Chantiers de Jeunesse. Il déserte en novembre 1943 et se rend en Savoie.

Il participe alors à différentes actions de résistance et incorpore en juin 1944 le groupe Cytise, corps franc de libération de la Savoie. Dans la nuit du 21 au 22 août, il est gravement blessé lors d’une patrouille et contraint au repos pour trois mois. Il est ensuite incorporé dans l’armée régulière.

Démobilisé en décembre 1945, il effectue sa carrière aux PTT et s’engage à la CGT et au PCF.

André Ribouton, qui a reçu les palmes académiques, est président départemental de l’Association nationale des Anciens Combattants de la Résistance.

Consulter sa biographie détaillée