Chantons sous l'occupation

G:\Commun\PHOTOTHEQUE\5.COLLECTIONS\collection\Collection Expo Perm Philippe 1.06.2021

Bibliographie musicale

Voici une liste, non exhaustive mais représentative, de documents issus du centre de documentation du CHRD qui complétera votre visite de l’exposition « Chantons sous l'occupation ».

  • La chanson française sous l'Occupation [Livre] : rapport de recherche bibliographique / Cécile Dormoy ; sous la direction de Chantal Jorro .- Cote rayon HR328.3 DOR
  • La collection de partitions [Revue] / textes, Chantal Jorro, Jérôme Dorival, Kader Mokaddem, Mathieu Viles ; réalisation, Chantal Jorro ; sous la direction de Isabelle Doré-Rivé .- Cote rayon HR328.3 COL
  • Chantons sous l'Occupation [Livre] / Catalogue par Isabelle Doré-Rivé ; Exposition. Lyon,. Centre d'histoire de la Résistance et de la déportation. 2003-2004 .- Cote rayon HR328.3 CHA

Livre de Betty Depelsenaire ; éd. Lumen, 1942

Cote rayon HR552 DEL

Livre de François Lacolère, 1942-1944

Cote rayon HR423.3 LAC

Livre de Maurice Van Moppès, 1945

Cote rayon HR412 CHA

Livre de Jean Raymond, Imprimerie Deshayes, 1947

Cote rayon HR329.2 RAY
 

Livre de Simon Laks, éd. du Cerf, 1991

Cote rayon  HR552 LAK
 

Livre de Sylvain Chimello, collaboration éditoriale de Serge Domini, éd. Autrement, 1991

Cote rayon HR423.3 CHI

 

Recueil de plus de 200 chansons parvenues de la France entière et écrites pendant la guerre de 1939-1945 par des résistants ou des personnes soutenant leur action. Après une présentation des circonstances de constitution du fonds, des auteurs, des références musicales, etc., les chansons sont regroupées par thèmes et introduites par leur contexte historique.

Livre de Joža Karas, traduit de l'anglais par George Schneider, éd. Gallimard 1993

Cote rayon HR526 KAR

 

Quand Hitler créa en Tchécoslovaquie le camp de Terezin sur le site de l'ancienne cité de Theresienstadt, quelques-uns des meilleurs musiciens d'Europe s'y trouvèrent emprisonnés. De nombreux compositeurs que l'on redécouvre aujourd'hui, des interprètes de premier plan firent quotidiennement de la musique dans ce qui était l'antichambre d'Auschwitz. Peu d'entre eux survécurent. Ce livre raconte leur histoire et leur combat quotidien pour leur art en des temps qui furent les plus sombres de notre histoire.

Livre de Nathalie Dompnier, éd. Nathan, 1996

Cote rayon HR323.3 DOM

 

Les hymnes entre autres représentations politiques et emblèmes nationaux, forgent l'identité d'un peuple dans ce qu'ils définissent une pratique sociale et véhiculent une idéologie. Dans le contexte de rupture idéologique que constitue la mise en place du régime de Vichy, l'auteur propose une analyse fine et rigoureuse des usages politiques de la musique. Par la diversité et l'originalité des sources exploitées, cet ouvrage permet ainsi d'appréhender sous un angle nouveau une période sombre de l'histoire de France.

Livre de Anna Marly, éd. Little big man, 2000

Cote rayon HR423.6 MAR

 

Lorsqu’ Anna Marly arrive à Londres en 1941, personne ne la connaît. Elle s'engage comme cantinière au sein des Volontaires de la France Libre. Le soir, elle compose des chants que lui inspire le gigantesque combat. Elle les interprète devant des soldats et des marins qui sont bouleversés par la beauté et la force des mélodies. La Chanson des V, Le Chant des partisans, La Complainte du partisan, Paris est à nous – autant d'hymnes à la liberté, chantés, entonnés, sifflés d'abord par les maquisards, puis repris par tous à la Libération.

Livre de Julien Echeverry, thèse Master 1 d'Histoire contemporaine : Université Lumière Lyon 2, 2005

Cote rayon HR328.3 ECH

Livre de Rebecca Rischin, éd. Ramsay, 2006

Cote rayon HR329.2 RIS

 

1941. Haute-Silésie. Pologne. La température moyenne avoisine les moins vingt degrés. Désœuvrés, épuisés, couverts de vermine, des milliers de prisonniers sont conduits au Stalag VIII A. Parmi eux, Olivier Messiaen, déjà reconnu comme l'un des plus grands compositeurs de son époque, et quelques musiciens avec lesquels il se lie d'amitié. Fort de ces rencontres de hasard, Messiaen poursuit son œuvre. En quelques semaines, il met la touche finale à son Quatuor pour la fin du Temps.

Livre de Yannick Simon, éd. Symétrie, 2009

Cote rayon HR328.3 SIM

 

Le succès des salles de concert sous l'Occupation motive les autorités allemandes à encourager la création musicale savante, cependant que l'Etat français réorganise le secteur musical sur le modèle national-socialiste en impliquant les compositeurs. Cette étude examine les modalités de cette collaboration artistique, et signale également les compositeurs réfractaires, tel Francis Poulenc.

Livre sous la direction d'Amaury du Closel et de Philippe Olivier, éd Hermann, 2009

Cote rayon HR311.9 DER

 

Quatorze contributions relatent le sort d'artistes contraints à l'exil, déportés ou assassinés sous le régime nazi. Durant la Deuxième Guerre mondiale, le national-socialisme interdit la publication, l'enregistrement, la radiodiffusion ou l'exécution d'œuvres d'écrivains et de musiciens juifs ou d'avant-garde tels que F. Mendelssohn, K. Weill, A. Tokayer ou encore A. Schnabel.

Livre de Bernard Lonjon, éd. du Moment, 2011

Cote rayon HR328.3 LON

 

Redécouverte des chansons qui ont traversé la Seconde Guerre mondiale et qui évoquent la guerre, l'occupation, la mort, la résistance, la collaboration, la torture, la déportation, la disparition au combat d'un être cher, mais également l'espoir de voir revenir des jours meilleurs. Retour sur ces œuvres musicales qui traduisent dans leurs textes les épisodes de ces années sombres.

Livre de René Faucon, éd. Presses du midi, 2012

Cote rayon HR328.3 FAU

 

L'auteur ponctue ses souvenirs de jeunesse, entre 1940 et 1945, de ses chansons favorites de l'époque.

Livre de Alain Quillévéré, préface de Pascal Ory, éd. Skol Vreizh, 2014

Cote rayon HR328.3 QUI

 

Une étude complète et documentée sur le phénomène des bals clandestins dans les Côtes-du Nord, aujourd'hui Côtes-d'Armor, durant la Seconde Guerre mondiale.

Livre de Brian Moynahan, traduit de l'anglais par Thierry Piélat, éd Lattès, 2014

Cote rayon HR227.4 MOY

 

En août 1942, les Allemands bloquent la ville de Leningrad depuis près d'un an. Les combats, le froid et la famine ont tué plusieurs centaines de milliers de personnes. La septième symphonie de Chostakovitch est jouée pour la première fois dans la ville assiégée.

Livre de Sara Iglesias, éd. Maison des sciences de l’homme, 2014

Cote rayon HR328.3 IGL

 

Alors que la musique sous l’Occupation est entrée, depuis une quinzaine d’années, dans le focus des chercheurs, les «années noires» de la musicologie demeurent encore largement inexplorées. Cette étude tente de comprendre comment le microcosme de la musicologie vit et traverse cette situation extrême, au quotidien comme à plus grande échelle, en quoi la discipline en sort changée, et quel rôle les acteurs attribuent à la musique au sein de ce contexte politique complexe. Au travers de nombreuses archives françaises et allemandes et par une analyse méticuleuse des publications musicologiques, Sara Iglesias questionne au fil d’exemples précis l’idée de l’autonomie des sciences humaines et apporte de nouveaux éclairages sur l’histoire culturelle de la France occupée.

Livre de Karine Le Bail, éd. Cnrs éditions, 2016

Cote rayon HR328.3 LEB

 

Qu’est-ce qu’être musicien en situation d’occupation ? Est-ce que jouer engage ? Peut-on parler d’une musique «collaboratrice», ou «résistante» ? Comment la scène musicale a-t-elle réagi à l’exclusion de ses artistes juifs, à la collaboration de ses plus éminents compositeurs et interprètes ? Quelle a été la réalité et la portée de son épuration ? Karine Le Bail signe la première grande étude sur cette mise au pas de la musique sous l’Occupation, et dévoile, à partir d’archives inédites tant françaises qu’allemandes, un pan méconnu de la vie culturelle des années noires.

Livre de Christian Langeois, éd. le Cherche Midi, 2017

Cote rayon HR423.6 LAN

 

Suzanne Cointe, professeur de piano à Paris, est à l'origine de la création de la Chorale de l'Association des artistes écrivains révolutionnaires (1932) et de la Chorale populaire de Paris. A la fin des années 1930, elle arrête toute activité publique. Elle est recrutée par le réseau soviétique de renseignements. Arrêtée par la Gestapo, elle sera guillotinée en 1943.

Livre, éd. Ouest-France, 2021

HR328.3 VOU

 

Alors que dans l'entre-deux-guerres les bals constituent en France un loisir répandu et populaire, ils sont interdits par les régimes successifs entre 1940 et 1945. Cette interdiction entraîne la prolifération de fêtes clandestines qui sont sévèrement sanctionnées. Les auteurs retracent l'histoire de cette pratique culturelle et de sa répression durant la Seconde Guerre mondiale.