Chantons sous l'Occupation

G:\Commun\PHOTOTHEQUE\5.COLLECTIONS\collection\Collection Expo Perm Philippe 1.06.2021

Détournement de paroles

Les airs de chansons connues sont détournés pour servir la cause de la Résistance. Il peut s’agir de créations spontanées, de quelques couplets fredonnés pour ridiculiser l’ennemi (« Hitler yop la boum » sur l’air de « Prosper »), ou de chansons recomposées. Contre les chants honorant le Maréchal et louant les principes de la Révolution nationale, la Résistance organise une véritable riposte musicale. La chanson la plus souvent parodiée est bien sûr « Maréchal, nous voilà ! » qui devient tantôt « Général, nous voilà », tantôt « Maréchal, malgré toi » :

Les émissions en français de la BBC usent également de la dérision pour discréditer l’occupant et popularisent des chansonnettes faciles à mémoriser. Ces chansons contribuent à faire renaître l’espoir dans l’opinion publique française et permettent d’échapper un peu à la pesanteur du discours officiel.