Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay

bandeau de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

François Ravot

François Ravot naît le 26 janvier 1922 à Givors.

Début 1942, il est appelé aux chantiers de jeunesse puis, en février 1943, il est requis par le STO. Le 16 mars, il part pour le sud de l’Autriche où il est affecté à la réparation de locomotives. Fin juillet 1944, il est emmené en Yougoslavie pour construire des fortifications. Il s’évade et gagne les maquis des partisans yougoslaves. Il sert d’agent de liaison et participe à des actions de sabotage.

Le 24 décembre 1944, il est arrêté par la Werhmacht puis déporté à Dachau. Le camp est libéré par les Américains le 29 avril 1945. Victime du typhus, François Ravot n’est rapatrié à Lyon que le 25 juin 1945.

Il est aujourd’hui vice-président départemental de la Fédération nationale des déportés, internés et résistants patriotes.

Consulter sa biographie détaillée