Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay

bandeau de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

François-Yves Guillin

François-Yves Guillin naît le 7 septembre 1921 à Orléans. Son père meurt des suites de la Première Guerre mondiale.

Élève au lycée Lalande de Bourg-en-Bresse en 1940, sa mère le présente au général Delestraint. En 1941, il commence ses études de médecine à Lyon tout en restant en contact avec Delestraint désigné chef de l’Armée secrète en octobre 1942. François-Yves Guillin devient alors son agent de liaison puis son secrétaire particulier.

Delestraint est arrêté le 9 juin 1943 à Paris. François-Yves Guillin en informe personnellement Jean Moulin. Après l’arrestation de Caluire, il quitte Lyon et incorpore les Chantiers de Jeunesse, ce qui le préserve d’une arrestation. Fin juillet 1944, il intègre un maquis de Maurienne puis le service de Santé de la Résistance de Savoie.

Il devient médecin en 1949. À sa retraite, il soutient en 1992 un doctorat d’histoire consacré au général Delestraint. Cette thèse sera publiée en 1995.

Consulter sa biographie détaillée