Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay

bandeau de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

Georges Tassani

Georges Tassani naît à Lyon le 16 février 1922. Début 1943, il est requis par le STO mais parvient à s’échapper et entre dans la clandestinité. Il se réfugie au maquis de Villechenève avant d’intégrer le réseau Charrette. Il est chargé de distribuer des tracts, fabriquer des faux papiers, transporter des armes et des messages.

Il est arrêté fin mars 1944 avec Jean Nallit à qui il devait remettre des faux papiers.

Interrogé et torturé dans les locaux de la Gestapo, il est incarcéré à la prison de Montluc avant d’être déporté à Buchenwald, via Compiègne.

Il est affecté au Kommando de Dora où il est soumis à des conditions de travail très dures puis à Ellrich, plus difficile encore.

Fin mars, après un voyage de plusieurs jours, il est emmené au camp de Bergen-Belsen, libéré par les Britanniques le 15 avril 1945.

Très marqué par son expérience, Georges Tassani a longtemps présidé l’association des Rescapés de Montluc.

Consulter sa biographie détaillée