Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay

bandeau de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

Gilbert Martal

Gilbert Martal naît le 25 décembre 1934 à Paris dans une famille juive. Son père est un ancien combattant de la Grande Guerre.

A l’été 1941, Gilbert est envoyé dans le Berry chez Clément et Clémentine Lavillonnière. L’enfant reçoit l’affection de sa famille d’accueil mais souffre de la séparation d’avec les siens. Il est rejoint en 1942 par son frère Jacques, né en septembre 1939. Le village est épargné par l’Occupation, ses habitants connaissent l’origine des enfants mais gardent le silence.

À la Libération, Gilbert et Jacques sont recueillis par leur oncle maternel, ils espèrent le retour de leurs parents et grands-parents, en vain : tous ont été exterminés à Auschwitz.

Gilbert, agrégé de lettres modernes, enseignera en classes préparatoires à Lyon, Jacques devient biologiste et directeur de recherches.

En 2006, Gilbert fait attribuer la Médaille des Justes à Clément et Clémentine Lavillonnière.

Consulter sa biographie détaillée