Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay

bandeau de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

Guy Sanglerat

Guy Sanglerat naît le 30 août 1924 à Clarafond (Haute-Savoie). Ses parents sont instituteurs, son père capitaine de réserve est fait prisonnier en 1940.

En octobre 1941, Guy Sanglerat intègre le lycée du Parc à Lyon en Mathématiques supérieures. Il entre dès 1942 en contact avec des agents de la Résistance et commence à acheminer des journaux clandestins entre Lyon et Annecy. Rapidement, il effectue aussi des transports d’armes et participe à des séances d’entrainement au maniement des explosifs dans l’appartement d’un membre du Coq Enchaîné.

A l’été 1944, il rejoint les FFI du secteur de Faverges (Haute-Savoie) et prend part aux combats de la libération d’Annecy le 19 août 1944.

En 1945, Guy Sanglerat intègre l’Ecole des Ponts et Chaussées. Devenu ingénieur, il travaille en Afrique équatoriale puis rentre à Annecy avant de s’installer à Lyon en 1961.

Consulter sa biographie détaillée