Chantons sous l'Occupation

G:\Commun\PHOTOTHEQUE\5.COLLECTIONS\collection\Collection Expo Perm Philippe 1.06.2021

La chanson dans les camps

La chanson n’est pas absente de l’univers concentrationnaire. Selon une coutume militaire, les SA, puis les SS, exigent que les détenus chantent, sur les chemins conduisant aux lieux de travail ou au cours des appels. Mais pour les détenus, le chant est avant tout un moyen de refuser l’avilissement et la résignation. Le « Chant des Marais », créé en 1934 en Allemagne, devient pour tous les déportés au titre de la répression un hymne et un symbole. D’abord encouragé par les SS comme chant de travail, il est interdit dès que fut reconnu son caractère subversif. Diffusé de camp en camp au gré des transferts de détenus et traduit dans différentes langues, le « Chant des Marais » est un chant de détresse et pourtant de résistance, de dignité et d’espérance.