Chantons sous l'Occupation

G:\Commun\PHOTOTHEQUE\5.COLLECTIONS\collection\Collection Expo Perm Philippe 1.06.2021

La Marseillaise

Si certaines chansons affichent  des sympathies idéologiques avec le régime de Vichy, d’autres invitent à la lutte contre les nazis et l’Etat Français. La Résistance possède elle aussi un répertoire de chansons, héritées de traditions de lutte ou composées durant la période.

Bien qu’ambivalente car également utilisée par Vichy (mais en une version expurgée des strophes trop clairement offensives à l’égard des Allemand), la Marseillaise est revendiqué et abondamment utilisée par la Résistance. Les opposants au régime de Vichy appellent ainsi à la chanter à l’occasion des 14 juillet 1942 et 1943, alors que Vichy a fait de cette date un jour de recueillement interdisant toute manifestation.

C’est également en chantant la Marseillaise que tombent les fusillés (notamment ceux de Châteaubriant en 1941), que se galvanisent les maquis, les groupes FTP et plus tard les insurgés à Paris ou Villeurbanne.