Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay

bandeau de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

Robert Rivoire

Robert Rivoire naît le 16 janvier 1926 à Lyon. Après des études au collège des Minimes, il entre au conservatoire pour devenir violoniste, destinée brutalement interrompue par la guerre.

Il intègre l’Armée secrète en juillet 1943, en tant qu’agent de liaison. Le 2 décembre, il tombe dans une embuscade. Arrêté, interrogé dans les locaux de la Gestapo, il est envoyé à la prison de Montluc.

Le 19 janvier 1944, il est déporté depuis Compiègne à Buchenwald. Il est envoyé dans un Kommando de mécanique puis de terrassement à Weimar avant de réintégrer Buchenwald. Il est libéré le 11 avril 1945 par les Américains.

De retour en France, Robert Rivoire est profondément marqué par son expérience concentrationnaire. Si son mariage et la naissance de sa fille constituent pour lui une renaissance, il ne reprendra jamais sa carrière musicale.

Robert Rivoire est adhérent à la FNDIRP.

Consulter sa biographie détaillée

Écouter son témoignage