Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay

bandeau de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

Roger Zannelli

Roger Zanelli naît le 28 avril 1926 à Neuville-sur-Saône.

En 1943, employé aux Verreries Souchon-Neuvestel à Lyon, il commence à imprimer des tracts et entre en contact avec les Forces Unies de la Jeunesse qu’il intègre.

Il diffuse tracts et journaux clandestins et participe à des actions d’intimidation des collaborateurs.

Il entre ensuite aux Groupes francs du « groupe Milan » dont il devient membre permanent début 1944. Il est alors chargé d’actions armées et du ravitaillement de maquis de l’Ain.

Le 9 juin 1944, il est arrêté par la Gestapo, interrogé violemment puis relâché. Il intègre le bataillon Dominique de l’Armée secrète à Villefranche-sur-Saône et participe à des sabotages et des parachutages.

Après la guerre, il s’engage dans l’armée de l’air. Il est démobilisé en 1947.

Roger Zanelli est titulaire de la médaille militaire, de la croix de guerre, de la médaille des évadés, de la croix du combattant volontaire 39-45 et de la croix du combattant.

Consulter sa biographie détaillée