Benjamin Orenstein

Benjamin Orenstein naît en 1926 en Pologne, dans une famille juive très pratiquante. Il a trois frères et une sœur plus âgés. En septembre 1939, le pays est envahi par l’Allemagne. À partir de 1941, les frères Orenstein sont contraints de travailler dans différents camps pour répondre aux demandes de main-d’œuvre de l’occupant. En octobre 1942, ses parents et sa sœur sont déportés à Belzec où ils sont assassinés. 

Du camp de travail de Rachow, Benjamin Orenstein est envoyé au camp de Budzyn en mai 1943. En novembre, il apprend que Rachow a été liquidé et que tous les prisonniers, y compris ses frères, ont été abattus. En mai 1944, il est transféré au camp d’Ostrowiec, puis à Auschwitz-Birkenau, où il est affecté à un kommando dans une mine de charbon. Il est alors âgé de dix-huit ans. 

Benjamin Orenstein est évacué sur le camp de Dora en janvier 1945, au prix d’une longue marche forcée. Le camp de Dora est libéré le 11 avril 1945. Très affaibli, Benjamin Orenstein est pris en charge par la Croix-Rouge.
 
Il parvient à gagner Israël en février 1947, et s’engage dans l’armée. Démobilisé en août 1950, il gagne la France l’année suivante pour rendre visite à un cousin survivant installé à Lyon, où il décidera de rester. 

Informations techniques

Enregistrement de 100 minutes

Date : 27 mai 1992
Personne : 

Benjamin Orenstein

N° inventaire : HRT. 043