Henri Quément

Né à Lyon en 1926, Henri Quément est un écolier de 13 ans lorsque la guerre est déclarée. L’entrée des soldats allemands à Lyon le marque profondément, mais c’est l’invasion de la zone libre qui provoque en lui la volonté d’entrer en Résistance. Alors que ses parents accueillent des familles juives réfugiées à Lyon, Henri décide de rejoindre les Éclaireurs de France qui reçoivent des tracts et des journaux clandestins à distribuer. 

En 1943, il rencontre André Michel, chef du secteur Lyon-ville de l’Armée secrète, et devient agent de liaison. Il continue les distributions et contribue à trouver des fermes pouvant accueillir des maquisards dans le Doubs. 

Recherché à partir de novembre 1943, il se réfugie quelques semaines à Saint-Raphaël. De retour à Lyon, il est arrêté lors d’un rendez-vous avec un réfractaire au STO. Il passe un mois à la prison de Montluc avant d’être déporté à Mauthausen, où il est affecté à la carrière de pierre. Il est ensuite transféré au Kommando de Gusen, où il devient affûteur dans une usine d’armement. Henri Quément est libéré le 5 mai 1945 par les troupes américaines. 

Informations techniques

Enregistrement de 122 minutes

Date : 8 février 1991
Personne : 

Henri Quément

N° inventaire : HRT. 050