Jeannette Ruplinger

Âgée de dix-sept ans à la déclaration de la guerre, Jeannette Ruplinger (1922-2014) s’engage dans les Forces unies de la jeunesse (FUJ), qui se mobilisent pour aider les jeunes à échapper au STO. Elle dirige le service faux papiers de l’organisation, puis celui des Mouvements unis de la résistance, ainsi que le service social des FUJ.

Dans ce témoignage enregistré en 1991, elle livre le récit de son entrée en résistance, de son action pour les FUJ et les MUR, de son arrestation par la Gestapo (au cours de laquelle elle sera blessée par une rafale de mitraillette), puis de son emprisonnement à la prison de Montluc. Elle évoque le souvenir de ses camarades des FUJ, arrêtés quelques jours avant elle et exécutés, ainsi que celui des personnes incarcérées avec elle, jusqu’à la libération de la prison.  

En 1946, Jeannette Ruplinger reçoit la médaille de la Résistance des mains d’Édouard Herriot ; la médaille militaire lui est attribuée en 1953. 

Informations techniques

Enregistrement de 72 minutes

Date : 25 mars 1991
Personne : 

Jeannette Ruplinger

N° inventaire : HRT. 054