L'appel du Général de Gaulle

Le général de Gaulle est une personnalité méconnue de l’opinion française lorsqu’il prononce sur la BBC, le 18 juin 1940, un discours fondateur qui le fera entrer dans l’Histoire.

Charles de Gaulle gagne Londres le 17 juin 1940, au lendemain de la démission du gouvernement de Paul Reynaud, au sein duquel il occupait le poste de sous-secrétaire d’État à la Défense nationale. Ce même jour, à Bordeaux, le maréchal Pétain, nouvellement promu chef du gouvernement, annonce aux Français sa décision de demander un armistice.
 
Farouchement opposé à cette décision, de Gaulle prend la parole sur les ondes de la BBC. Il appelle ses compatriotes à poursuivre le combat avec l’appui des alliés de la France, concluant par ces mots : « Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s’éteindra pas ».

Rares sont les Français à entendre cet appel en direct. Mais le bouche-à-oreille, relayé par quelques radios et journaux nationaux (parmi lesquels Le Progrès de Lyon) ou internationaux, favorise les premiers engagements de volontaires, acquis à son choix politique.

Jusqu’à la fin du mois de juillet 1940, de Gaulle renouvellera plusieurs fois son appel sur la BBC. L’affiche « À tous les Français », placardée les 3 et 4 août 1940 sur les murs de Londres et d’autres villes anglaises, rassemble les éléments clés de ces différents discours pour en faire une sorte de « manifeste de la France libre ».

Le discours du 18 juin vaudra à la France, à l’heure de la capitulation de l’Allemagne le 8 mai 1945, d’être intégrée au rang des vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale et de retrouver sa place sur la scène internationale.

Depuis 2005, « L’Appel du 18 juin » est classé par l’UNESCO au registre de « Mémoire du Monde ».

Date : 18 juin 1940
Personne : 

Général de Gaule