Lucienne Giraud-Duperray

En 1939, Lucienne Giraud-Duperray est âgée de 20 ans et vit seule avec sa fille. Son mari, prisonnier de guerre, ne rentrera pas avant la fin du conflit. Elle travaille alors à l’Intendance militaire. Sensible à L’Appel du 18 juin lancé par le général de Gaulle, elle commence à exécuter quelques missions de renseignement et de recrutement. 

Quand la zone sud est envahie, Lucienne Giraud-Duperray et certains de ses collègues fuient le service de l’Intendance militaire. Elle sera embauchée à la gare de Tarare où sont réceptionnés des journaux clandestins. Renseignement, sabotage, réquisitions et distributions de journaux deviennent alors ses activités quotidiennes.

Informations techniques

Enregistrement de 68 minutes

Date : 17 octobre 1991
Personne : 

Lucienne Giraud-Duperray

N° inventaire : HRT. 031