Maurice Dupré

Né en 1925, Maurice Dupré est lycéen à la déclaration de guerre. Son père, ancien pilote pendant la Grande Guerre, s’engage rapidement dans la Résistance.

Début 1941, Maurice Dupré rejoint le mouvement Combat, où il devient agent de liaison du service ROP (recrutement, organisation, propagande). Fin 1942, il entre officiellement au Bureau Central de Renseignement et d’Action de la France libre (BCRA), comme son père. Le domicile familial, cours Tolstoï à Villeurbanne, sert alors de quartier général au Service des Opérations Aériennes et Maritimes de la France Libre.

Le 7 avril 1943, toute la famille est arrêtée par la Gestapo. Maurice parvient à s’enfuir. Sa mère et son frère sont libérés faute de preuves ; mais son père est déporté au camp de Struthof (Bas-Rhin), d’où il ne rentrera pas.

En mai 1943, Maurice Dupré rejoint le BCRA à Alger, après un long périple. Il est envoyé en mission dans le sud-ouest de la France en août 1944 et participe à la libération de Toulouse et Perpignan.

Informations techniques

Enregistrement de 35 minutes

Date : 22 octobre 1993
Personne : 

Maurice Dupré

N° inventaire : HRT. 076