"Où passent les douceurs des vieux ?"

Diffusé en avril 1944, ce tract dénonce le phénomène de « coulage » sévissant dans les hospices et les hôpitaux psychiatriques, où il arrive que le personnel détourne la nourriture des pensionnaires et des internés. Les pénuries alimentaires font ainsi de nombreuses victimes parmi les catégories les plus vulnérables de la population. Ce drame ne retient guère l’attention de leurs contemporains, eux-mêmes affectés par les restrictions. 

N° inventaire : Ar. 1926
Fonds : Lachassagne Henri