"Paysages à l’entour, Auschwitz-Oswiecim" d’Emmanuel Berry

Signée par le photographe Emmanuel Berry en 2007, la série Paysages à l’entour, Auschwitz-Oswiecim est consacrée aux paysages d’Oswiecim, petite ville de Pologne reconstruite autour et parfois sur les vestiges de l’immense complexe concentrationnaire d’Auschwitz.

Contrairement à d’autres photographes comme Michael Kenna, Emmanuel Berry n’a pas choisi de photographier l’intérieur du camp d’Auschwitz, mais ses abords immédiats. Cette approche non documentaire l’a amené à déambuler dans les rues, les sous-bois, les champs d’Oswiecim pour interroger les limites, les frontières du camp. 

Les photographies d’Emmanuel Berry jouent ainsi sur les codes du monde visible et du monde invisible que notre mémoire seule recompose en l’absence d’image directe ou évocatrice. Plutôt que de s’inscrire dans le refus de l’esthétisation des camps, prégnant dans les années d’immédiate après-guerre, ce non-dit photographique illustre la façon dont le geste artistique d’un individu, issu d’une génération qui n’a pas connu la guerre, peut à son tour œuvrer pour assurer la transmission de cette mémoire.

Le CHRD a présenté la série dans son ensemble en 2008. Parmi les cinquante photographies en noir et blanc qui la composent, vingt tirages ont depuis intégré les collections du musée.

Date : 2007
N° inventaire : Ar. 1565
Fonds : Berry Emmanuel