Perforatrice « Juif »

Au cours de l’été 1943, les préfectures reçoivent des perforatrices permettant d’appliquer la mention « JUIF » sur les cartes d’identité de façon irréversible, contrairement à l’encre qui peut être falsifiée. Bien que peu utilisé, ce dispositif matérialise le système administratif répressif mis en place par le régime de Vichy à l’égard de la population juive.

Don de Monsieur Ludovic Branchard, cette perforatrice a été découverte scellée sur un bureau de la Préfecture du Rhône à l’occasion de travaux de réfection au début des années 1950.

Informations techniques

Objet

Date : 1943
N° inventaire : Ar. 1897-1
Fonds : Branchard Ludovic