"Portraits de Tsiganes" par Mathieu Pernot

Cette série photographique est consacrée aux Tsiganes internés par le gouvernement de Vichy dans le camp de Saliers (Bouches-du-Rhône) entre 1942 et 1944.

En 1997, le photographe Mathieu Pernot apprend par hasard l’existence, pendant la Seconde Guerre mondiale, d’un « camp de concentration pour nomades » à Saliers, non loin d’Arles. Il s’engage alors dans un travail de trois ans mêlant photographie et recherches historiques.

Aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Mathieu Pernot étudie les carnets anthropométriques d’identité « nomades », symboles de la politique de discrimination dont les Tsiganes furent l’objet, notamment pendant la Seconde Guerre mondiale.

Puis, grâce aux relations tissées au fil des ans avec des familles tsiganes d’Arles, il parvient à retrouver d’anciens internés dont il saisit les portraits, enregistre les témoignages et retrace le cheminement dans les années précédant leur assignation à résidence, puis leur internement au camp de Saliers.

Dépassant le contenu tragique des archives, Mathieu Pernot livre de ces rescapés un portrait libéré de tous les indices de l’investigation policière ou administrative dont ils furent victimes.

Informations techniques

13 tirages originaux signés (noir et blanc, 50 x 50 cm)

Date : 1999
N° inventaire : Ar. 1564
Fonds : Pernot Mathieu