Étoiles « zazous »

Le mois de juin 1942 est marqué par l’entrée en vigueur de la huitième ordonnance allemande, imposant, en zone nord, le port de l’étoile jaune à tous les Juifs âgés de plus de 6 ans. Presque aussitôt surgissent à Paris, sur les vêtements de quelques jeunes gens, des insignes jaunes, créations en carton ou tissu, frappées des inscriptions « zazou », « swing », « Auvergnat », etc. Geste de révolte, spontanée et non violente, le port de ces étoiles conduit un certain nombre d’entre eux, stigmatisés comme « Amis des Juifs », dans les camps français de Drancy et des Tourelles.

Retour à l'exposition

Fonds : Collection du Musée de la Préfecture de Police de Paris
Exposition :
Vous retrouverez cet objet dans l’exposition : Génération quarante - Les jeunes et la guerre