Expositions en ligne

CHRDLyon_ChantonsSousLOccupationCleSol

Chantons sous l'Occupation

Du

On a chanté pendant la guerre ! Les années de 1939 à 1945 ne furent pas des années complètement noires pour la vie culturelle et artistique. La France occupée connaît un foisonnement de concerts et de spectacles. A la vision des files d’attente interminables devant les magasins s’oppose celle de scènes rutilantes et de salles pleines. Les partitions de musique attestent de ce foisonnement : le CHRD en conserve plus de 400 dans ses réserves.

A l’occasion de la fête de la musique 2021, le CHRD s’associe à l’Opéra de Lyon pour mettre en voix et en musique certaines de ces chansons. Retrouvez les dans l’exposition en ligne « Chantons sous l’occupation », inspirée de l’exposition qui avait été présentée au CHRD en 2003.

Affiche de l'exposition "Une étrange défaite ? Mai - juin 1940" en 2020 au CHRD

Une étrange défaite ?

Mai - juin 1940
Du au

10 mai - 25 juin 1940 : en six semaines, la France bascule dans la stupeur, l’effroi et le chaos.

Du jour au lendemain, 8 à 10 millions de civils sont jetés sur les routes de l’exode. Le régime politique est en crise. La défaite militaire s’annonce face à la puissance supposée de l’Allemagne nazie.

Affiche de l'exposition "Génération 40, les jeunes dans la guerre" en 2018 au CHRD

Génération quarante

Les jeunes dans la guerre
Du au

« Génération 40 » dresse le portrait d’une jeunesse plurielle, transformée par l’expérience de la guerre et de l’Occupation.

Une jeunesse qui eut à vivre la « drôle de guerre », l’exode, la Révolution nationale du maréchal Pétain, les Chantiers de la jeunesse, le Service du travail obligatoire (STO), la Libération et l’après-guerre.

Affiche de l'exposition "Les jours sans, l'alimentation en temps de guerre" en 2017 au CHRD

Les jours sans

Alimentation et pénuries en temps de guerre
Du au

Aux côtés des actes héroïques et faits marquants de la guerre, l’impact de la vie quotidienne durant la Seconde Guerre mondiale passe souvent au second plan. Comment faire vivre son foyer quand la nourriture vient à manquer ?

Affiche de l'exposition "Rêver d'un autre monde" en 2016 au CHRD

Rêver d'un autre monde

Représentations du migrant dans l'art contemporain
Du au

Le CHRD présente une exposition sur le thème du voyage et de l’exil, en faisant le pari de l’expérience esthétique. Mêlant les points de vue de 11 artistes contemporains, l’exposition livre une chronique sensible, parfois métaphorique, de l’un des faits majeurs de ces trente dernières années.

Affiche de l'exposition "Puisque le ciel est sans échelle - Dessins d’Arthur Goldschmidt au ghetto de Terezin" en 2015 au CHRD

Puisque le ciel est sans échelle

Dessins d’Arthur Goldschmidt au ghetto de Terezin
Du au

En 2011, l’écrivain franco-allemand Georges-Arthur Goldschmidt fait don au CHRD des dessins réalisés par son père au sein du ghetto entre 1942 et 1945.

Aux côtés des milliers d’œuvres de Terezin qui sont parvenues jusqu’à nous, les dessins d’Arthur Goldschmidt, pour moitié composé de portraits, occupent une place singulière ici révélée.

Affiche de l'exposition "Pour vous Mesdames ! La mode en temps de guerre" en 2013 au CHRD

Pour vous, Mesdames !

La mode en temps de guerre
Du au

Le chrd de Lyon explore une nouvelle facette de la vie quotidienne en temps de guerre : la mode, sous toutes les coutures !

Bien loin de la légèreté supposée du sujet, le vêtement et la mode représentent un enjeu culturel et économique important pendant la guerre et révèlent les stratégies mises en place par une société soumise à la pression des événements.

Affiche de l'exposition "Citoyens en Résistance" en 2010 au CHRD

Citoyens en résistance

Destins croisés de Jean-Pierre Vernant et Pierre Vidal-Naquet
Du au
Affiche de l'exposition "Visages (du centre) d'histoire. Portraits de témoins par Frédéric Bellay" en 2009 au CHRD

Visages (du centre) d'histoire

Portraits de témoins par Frédéric Bellay
Du au

En 2008, le musée passe commande à Frédéric Bellay d’une série de portraits de témoins, anciens résistants et déportés, enfants cachés, qui intervenaient alors régulièrement au sein de l’établissement. L’ambition était double : rendre hommage à leur investissement, mais aussi affirmer la place centrale du témoignage dans la vie de l’institution.

Affiche de l'exposition "Prisonniers de guerre. Histoire d'une communauté captive" en 2008 au CHRD

Prisonniers de guerre

Histoire d'une communauté captive
Du au

Le Centre d'Histoire a consacré une exposition sur les prisonniers de guerre français, communauté singulièrement absente dans la mémoire collective.

À l’été 1940, plus de 1 600 000 hommes sur les 1 800 000 soldats français capturés sont emmenés en Allemagne. Ces prisonniers de guerre, de tous âges, de toutes catégories socioprofessionnelles, partageront jusqu’à l’été 1945 une expérience unique, celle de la captivité.