Visites

Présentation

Pour préparer les visites libres, le CHRD propose un accompagnement pédagogique pour les enseignants et leurs élèves.

Les visites libres ne sont pas proposées aux élèves de cycle 2 et 3.

Il est composé d’une présentation et d’un historique du bâtiment et du musée, il précise les intentions et la scénographie de l’exposition et développe les différents thèmes abordés, permettant ainsi de préparer la visite et de l’adapter aux objectifs fixés par l’enseignant et au niveau des élèves.

 

Consulter

Des questionnaires sont proposés comme outils d’accompagnement à la visite. Ils permettent aux élèves de suivre activement le parcours de l’exposition. Ces questionnaires, destinés aux collégiens et lycéens, sont à adapter par les enseignants en fonction du niveau et des objectifs pédagogiques.

Questionnaire collège et son corrigé

QuestionnaireCorrigé

Questionnaire lycée et son corrigé

Questionnaire Corrigé

Cette visite guidée permet une approche générale de l’exposition et de la période. Elle nécessite un minimum de connaissances de la part des élèves et peut venir en accroche du cours sur la Seconde Guerre mondiale.

  • Public : cycle 3, collège et lycée (degré d’approfondissement et langage adaptés aux différents niveaux)
  • Discipline : Histoire
  • Durée : 1h30

 

La visite de l’exposition permanente peut être proposée en anglais, allemand espagnol ou italien, dans le cadre de l’accueil d’élèves étrangers, pour les classes à forte option linguistique ou encore à l’occasion d’un projet pluridisciplinaire Histoire/Langue étrangère.

  • Public : collège et lycée
  • Disciplines : Histoire, Enseignement civique, juridique et social et Langue vivante
  • Durée : 1h30
Présentation

Ce type de visite guidée propose une approche thématique de l’exposition, pour approfondir un aspect de la période. Cette visite requiert de la part des élèves une bonne connaissance générale de la Seconde Guerre mondiale et doit donc s’inscrire dans le cadre ou en prolongement du cours.

À travers une sélection d’objets et de témoignages présentés dans le parcours permanent, cette visite dévoile les multiples facettes de la Résistance à Lyon. De la diversité sociale et culturelle des pionniers de la Résistance à la pluralité des motivations qui ont poussé ces hommes et femmes à passer à l’action, cette visite met en lumière les acteurs et les différentes formes que prendra leur combat.

  • Public : collège et lycée
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social
  • Durée : 1h30

Cette visite propose de redécouvrir les années d’occupation sous l’angle féminin. Alors que la montée du fascisme en Europe et la guerre avaient déjà provoqué un recul des droits des femmes, le régime de Vichy va s’employer à cantonner les Françaises dans un rôle social d’épouse et de mère selon l’idéal prôné par la Révolution nationale. Elles ne sont pourtant pas épargnées par la tourmente des années sombres. Que ce soit dans la lutte pour de meilleures conditions de vie ou l’engagement dans la Résistance, les femmes ont été de tous les combats.

  • Public : lycée
  • Disciplines : Histoire, Enseignement civique, juridique et social et Sciences économiques et sociales
  • Durée : 1h30

À partir de documents d’archives, témoignages et histoires individuelles, cette visite revient sur les étapes de la Shoah, la politique d’exclusion mise en place par le gouvernement de Vichy et s’intéresse plus spécifiquement au sort des Juifs dans la région de Lyon.

  • Public : collège et lycée
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social
  • Durée : 1h30

Ce procès qui s’est tenu à Lyon, devant la cour d’assises du Rhône, du 11 mai au 3 juillet 1987, est le premier organisé en France pour crimes contre l’humanité. En prolongement de la diffusion des extraits, la visite propose de revenir sur cet événement qui constitue une étape importante dans la lente maturation de la notion de crime contre l’humanité, dans l’historiographie de la période de la Seconde Guerre mondiale et dans la construction de la mémoire collective de notre pays.

  • Visite précédée de la projection des extraits du procès Barbie (45 min.)
  • Public : lycée
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social

Cette activité propose aux élèves d’apprendre autrement. À l’issue d’une visite thématique axée sur la Résistance et la répression, les élèves sont mis en situation autour d’un jeu de plateau. À la tête d’un mouvement de résistance, chaque participant réalise des missions et des actions grâce aux ressources matérielles et financières fournies par Jean Moulin et Londres. Tour après tour, la répression s’intensifie et les mouvements doivent éviter l’arrestation et le démantèlement du réseau jusqu’à la libération de la ville.
À travers ce jeu de plateau coopératif, les élèves découvrent les figures, les grands événements et les anecdotes de la Résistance à Lyon, tout en se réappropriant les notions déjà évoqués en cours.

  • Public : collège et lycée
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social
  • Durée : 2h

À travers un parcours-jeu dans les différents espaces de l’exposition permanente, venez tester les moyens de communication de l’époque et déchiffrer des messages codés. L’occasion de découvrir le musée de manière ludique et d’approcher au plus près ce que fut le quotidien des résistants.

  • Public : cycle 3
  • Thème principal : Résistance
  • Durée : 1h30

Cette visite ludique sous forme d’enquête invite les enfants à pénétrer dans l’univers de la Résistance. Au fil de la visite et des énigmes, les objets et documents présentés dans l’exposition permanente sont autant d’anecdotes à découvrir que de clés pour résoudre l’enquête. 

  • Public : cycle 3
  • Thème principal : Résistance
  • Durée : 1h30

Le roman jeunesse d’Anne Powell plonge les jeunes spectateurs dans l’aventure de ces deux enfants durant la Seconde Guerre mondiale. Une belle illustration de l’engagement et de la solidarité que manifestèrent de nombreux Français durant les années noires.

  • Lecture suivie d’une visite de l’exposition permanente
  • Public : cycle 3
  • Thème principal : Résistance
  • Durée : 1h30

Une lecture à haute voix du journal d’une fillette durant la Seconde Guerre mondiale, suivie d’une visite de l’exposition où objets et témoignages viennent compléter ce que les enfants ont découvert à travers le récit fictionnel.

  • Public : cycle 3
  • Thème principal : Vie quotidienne
  • Durée : 1h30
Raconte quand ils avaient mon âge !

Inspirée de témoignages et de parcours d’enfants de la Seconde Guerre mondiale, cette animation invite les enfants à découvrir la vie quotidienne d’une famille durant cette période. Autour d’un tapis à conter et au fil du récit, ils découvrent le Lyon d’autrefois, rencontrent différents personnages et suivent leur histoire, tout en observant et en manipulant les nombreux objets et détails en tissu.

  • Public : cycle 2
  • Thème principal : Vie quotidienne
  • Durée : 1h30

Proposé à la suite du visionnage des extraits du procès Barbie, cet atelier invite à mieux cerner les enjeux de l’événement, à comprendre son déroulement et sa genèse. Il permet aux élèves d’appréhender les rouages d’un procès d’assises, son contexte historique et la notion de crime contre l’humanité.

  • Public : collège et lycée
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social
  • Durée : 1h30

L’affiche constitue un médium privilégié dans ce « laboratoire de propagande » qu’est la période de la Seconde Guerre mondiale. À partir d’une sélection d’affiches, les élèves décryptent les mécanismes de base de la propagande par l’image pour, à leur tour, réaliser une affiche de contre-propagande.

  • Public : collège et lycée
  • Disciplines : Histoire, Enseignement civique, juridique et social et Arts plastiques
  • Durée : 2h

À travers des documents d’archives, des témoignages et des objets de la vie quotidienne, les élèves appréhendent de manière concrète les préoccupations et le quotidien des Français sous l’Occupation.

  • Public : cycle 3 et collège 
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social
  • Durée : 1h30/2h

Pierre angulaire des mouvements de résistance, l’information clandestine sous l’Occupation joue un rôle de premier plan. La presse permet à la Résistance d’établir son existence et aussi un lien avec la population. À travers la découverte des différentes étapes de la fabrication de tracts, feuilles et autres publications, les élèves approcheront les réalités de l’imprimerie clandestine et expérimenteront à leur tour des procédés d’impression de l’époque en réalisant leurs propres tracts.

  • Public : cycle 3 et collège 
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social
  • Durée : 1h30

Centré sur le bombardement du 26 mai 1944 à Lyon, cet atelier est l’occasion de mieux appréhender un épisode méconnu de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale à travers une approche locale. Une courte visite thématique de l’exposition permanente et l’étude de documents d’archives permettent d’approfondir les notions de défense passive, de bombardements stratégiques mais aussi d’aborder l’aspect mémoriel de cet événement.
Pour aller plus loin, un parcours urbain sur cette même thématique est également proposé.

  • Public : collège et lycée
  • Disciplines : Histoire et Géographie
  • Durée : 1h30

Ateliers

L’objectif de ces séances pédagogiques, qui se déroulent hors de l’espace d’exposition, est d’apporter aux élèves une expérience pratique des connaissances acquises.

 

Les ateliers sont en lien étroit avec les thématiques développées dans l’exposition, une visite préalable est donc conseillée.

 

Les élèves doivent en outre disposer de connaissances générales sur la période.

Proposé à la suite du visionnage des extraits du procès Barbie, cet atelier invite à mieux cerner les enjeux de l’événement, à comprendre son déroulement et sa genèse. Il permet aux élèves d’appréhender les rouages d’un procès d’assises, son contexte historique et la notion de crime contre l’humanité.

  • Public : collège
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social
  • Durée : 1h30

L’affiche constitue un médium privilégié dans ce « laboratoire de propagande » qu’est la période de la Seconde Guerre mondiale. À partir d’une sélection d’affiches, les élèves décryptent les mécanismes de base de la propagande par l’image pour, à leur tour, réaliser une affiche de contre-propagande.

  • Public : collège et lycée
  • Disciplines : Histoire, Enseignement civique, juridique et social et Arts plastiques
  • Durée : 2h

À travers des documents d’archives, des témoignages et des objets de la vie quotidienne, les élèves appréhendent de manière concrète les préoccupations et le quotidien des Français sous l’Occupation.

  • Public : cycle 3 et collège
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social
  • Durée : 1h30 / 2h

Pierre angulaire des mouvements de résistance, l’information clandestine sous l’Occupation joue un rôle de premier plan. La presse permet à la Résistance d’établir son existence et aussi un lien avec la population. À travers la découverte des différentes étapes de la fabrication de tracts, feuilles et autres publications, les élèves approcheront les réalités de l’imprimerie clandestine et expérimenteront à leur tour des procédés d’impression de l’époque en réalisant leurs propres tracts.

  • Public : cycle 3 et collège
  • Disciplines : Histoire et Enseignement civique, juridique et social
  • Durée : 1h30

Centré sur le bombardement du 26 mai 1944, cet atelier est l’occasion de mieux appréhender un épisode moins connu de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale à travers une approche locale. Une courte visite thématique de l’exposition permanente et l’étude de documents d’archives permettent d’approfondir les notions de défense passive, de bombardements stratégiques mais aussi d’aborder l’aspect mémoriel de cet événement.

Pour aller plus loin, un parcours urbain sur cette même thématique est également proposé.

  • Public : collège et lycée
  • Disciplines : Histoire et Géographie
  • Durée : 1h30

Parcours urbains

Lyon a connu durant la Seconde Guerre mondiale une destinée particulière.

 

Aujourd’hui, les traces de cette histoire douloureuse et héroïque demeurent nombreuses à travers la ville. Lieux et édifices, mais aussi stèles, plaques et noms de rues illustrent les événements marquants de la période 1939-1945.

 

Le CHRD propose cinq parcours pour une approche différente et insolite de la période et de la ville.

Au printemps 1944, en vue du Débarquement, la France devient un enjeu primordial pour les Alliés qui multiplient les attaques aériennes sur les nœuds de communication, routiers et ferroviaires. Pour le seul mois de mai 1944, plus de 1 200 bombardements frappent près d’un millier de localités, parmi lesquelles Saint-Étienne et Lyon, le 26 mai 1944. Ce bombardement a profondément marqué les contemporains et a laissé des traces dans le paysage urbain de Lyon, tout particulièrement dans le 7e arrondissement.

Au fil des rues, ce parcours est l’occasion d’évoquer le sort des civils durant la Seconde Guerre mondiale, les mesures et le rôle de la Défense passive et d’observer d’un nouveau regard l’environnement bâti et les traces laissées par l’Histoire.

  • Public : cycle 3, collège et lycée
  • Départ : CHRD
  • Durée : 1h30

Ce parcours (re)visite « cette grande et sombre ville du complot qu’était Lyon » (Albert Camus) durant les années d’occupation. Chaque adresse est l’occasion de découvrir le récit d’épisodes ou d’aspects de la Résistance souvent méconnus.

  • Public : cycle 3, collège et lycée
  • Départ : Métro C, station Croix-Rousse
  • Durée : 2h

À travers les 1er et 2e arrondissements, ce parcours revient sur les pas de celui qui organisa et unifia la Résistance. Chaque étape offre l’occasion de revenir sur les différents aspects de la mission de Jean Moulin et de présenter les personnes qui ont agi à ses côtés… sans oublier les circonstances et les conséquences de son arrestation, le 21 juin 1943, à Caluire.

Ce parcours requiert de la part des élèves une bonne connaissance générale de la Seconde Guerre mondiale et doit donc s’inscrire dans le cadre ou en prolongement du cours.

  • Public : collège et lycée
  • Départ : CHRD
  • Durée : 1h30

Ce parcours propose de revenir sur les lieux symboliques de la répression pour mieux comprendre comment elle s’est exercée, quels en étaient les acteurs, et découvrir les événements majeurs qui ont marqué la mémoire de la ville.

  • Public : collège et lycée
  • Départ : CHRD
  • Durée : 2h

Ce parcours à travers Lyon, sur les traces des événements et des lieux marquants de la période 1939-1945, permet d’aborder la Seconde Guerre mondiale de façon originale. Chaque halte est l’occasion de rappeler des dates clés, de revenir sur des acteurs majeurs et de découvrir des anecdotes sur l’histoire locale. Un parcours généraliste tout particulièrement adapté aux élèves de collège et lycée.

  • Public : cycle 3, collège et lycée
  • Départ : CHRD
  • Durée : 1h30

Expositions temporaires

Jusqu'au 17 novembre
Cette année, le CHRD fête ses trente ans, l’occasion pour le musée de se livrer au jeu de l’introspection et de proposer une plongée dans ses collections : l’histoire de leur constitution, le récit des enrichissements successifs, les choix opérés signent la singularité du musée. 

L’exposition Visages présente plus de 100 objets, séries ou ensembles organisés autour de la thématique du visage, et livre un portrait foisonnant de ses collections en faisant le pari de la découverte et de la délectation. Pour certaines attendues, pour d’autres emblématiques, inédites ou parfois prestigieuses, ces collections sont très largement méconnues du public. Matérielles, comme immatérielles, issues des années de guerre ou contemporaines, évocatrices de la vie quotidienne ou symboles de l’oppression, témoins de la répression ou de la Shoah, porteuses de mémoires ou ancrées dans les conflits actuels, elles accompagnent l’écriture toujours en mouvement d’une « histoire à bien des égards exceptionnelle » ainsi que l’écrivent les auteurs du Dictionnaire historique de la Résistance.

Un questionnaire est proposé comme outil d’accompagnement à la visite. Il permet aux élèves de suivre activement le parcours de l’exposition. Ce questionnaire, destiné aux collégiens et lycéens, est à adapter par les enseignants en fonction du niveau et des objectifs pédagogiques.
En téléchargement sur le site internet du musée

Une visite guidée par un médiateur du musée, pour découvrir l’exposition avec les élèves.

  • Public : collège et lycée
  • Durée : 1h30
     

QuestionnaireCorrigé du questionnaire

Jusqu’au 4 décembre 2022
En partenariat avec les Éditions du Lombard  et la Librairie La BD

Dans un petit village de la France occupée, trois adolescents refusent de se soumettre à l’ennemi. Mais comment s’opposer à un si puissant adversaire quand on n’a que 13 ans ? 
À travers les aventures et les actions de François, Eusèbe et Lisa, héros des sept tomes de la BD intitulée Les enfants de la Résistance, l’exposition proposent de (re)découvrir les différentes réalités de la France occupée, les grandes étapes de la Seconde Guerre mondiale et d’appréhender de manière concrète la propagande, la Résistance et la répression. Au fil du parcours, le visiteur voit ces trois enfants grandir, s'affirmer, se questionner et s’engager dans la Résistance avec l'intrépidité de la jeunesse et courage. 

Une visite jeu avec un médiateur du musée, pour découvrir l’exposition avec les élèves.

  • Public : cycle 3 et collège 
  • Durée : env. 1h

Du 1er février au 4 juin 2023
En partenariat avec les Éditions du Lombard  

Sa vie a été celle d’une héroïne. Encore mineure quand elle arrive à Paris, Madeleine Riffaud rallie un groupe de résistants étudiants. En 1944, elle rejoint la lutte armée. Arrêtée, torturée et plusieurs fois condamnée à mort, elle est de retour à temps pour se battre aux côtés de ses hommes et libérer la capitale. Après la Libération, elle rencontre Vercors, Pablo Picasso et Paul Eluard avec qui elle noue une formidable amitié. Impressionné par son talent littéraire, ce dernier l’encourage à écrire. Devenue poétesse et écrivaine, elle entame une carrière de journaliste, part en Indochine, en Algérie puis au Vietnam pour dénoncer le colonialisme, témoigner de l’esprit de résistance et raconter la lutte pour la liberté. 

De ce destin exceptionnel, le scénariste Jean-David Morvan et le dessinateur Dominique Bertail ont tiré, en 2021, une bande dessinée Madeleine, Résistante dont le tome 1 raconte son engagement dans la Résistance sous le nom de code « Rainer ». 

À partir des planches de cette BD, d’objets et de documents d’archives, l’exposition propose de suivre le parcours de Madeleine Riffaud et son engagement politique inébranlable toujours d’actualité.  

Un questionnaire sera proposé comme outil d’accompagnement à la visite.
En téléchargement sur le site internet du musée dès début février 2023. 

Théâtre

Jeudi 26 janvier à 14h30


Le texte, sous la forme d’un road-movie, retrace l’histoire d’un bébé, Clara, dont les parents sont arrêtés et déportés en 1942. Par hasard, par chance, elle seule échappe à cette rafle. Elle survivra en passant entre les mains de dix personnages, qui sont autant de chapitres du récit et de « voix » de la comédienne.  
Un sujet fort, porté par un dispositif scénique qui rompt avec les codes traditionnels du spectacle : l’histoire s’écoute et se découvre en direct, sous un casque audio individuel, au milieu des artistes. Fait de bruitages et de mélodies naviguant librement entre musique électro-acoustique, jazz et formes improvisées, l’univers sonore permet de s’imprégner des nuances les plus fines de nombreux instruments (contrebasse, harmonium, claviers, guitare préparée, ordinateurs…). Une expérience intime et collective rare.

Par les compagnies (Mic)zzaj et BimBom Théâtre
Texte : Vincent Cuvelier
Musique et son : Pierre Baradoux et Laurent Sellier
Avec Alice Lestrat, Pierre Baradoux et Nicolas Larmignat

Public : collège et lycée
Durée : 55 min., suivi d’un bord de scène avec l’équipe artistique
Tarif : 8 €

Date à venir

D’origine juive polonaise, Françoise Frenkel a étudié la littérature à la Sorbonne, puis ouvert la première librairie française à Berlin en 1921. Mais face la menace nazie, elle doit fuir en 1939 et quitte sa libraire avec déchirement. Elle rejoint alors Paris, puis Avignon, Vichy, Nice et Grenoble, avant de tenter à trois reprises de passer en Suisse. Peu après son arrivée, Françoise Frenkel décide de raconter son périple et de rendre hommage à ceux qui l’ont aidée, témoignant de la guerre vécue au quotidien et au plus près des anonymes. 
Inspiré de ce récit autobiographique intitulé Rien où poser sa tête, le spectacle En fuite. Confession d’une libraire, relate la dernière étape du parcours de Françoise Frenkel après son arrivée à Grenoble : ses tentatives de passages en Suisse, son arrestation, sa détention, son procès. Les souvenirs de son passé, sa passion et sa nostalgie des livres, le périple à travers la France, reviennent alors par bribes. 
À travers ce destin, le spectacle explore avec gravité mais non sans humour, la fuite et l’exil, la passé perdu, les tourments et les espoirs de vies bouleversées par la guerre. 

Par la compagnie Golem Théâtre
Texte et mise en scène : Michal Laznovsky
Avec Frederika Smetana, Bruno La Brasca et Philippe Vincenot
Le spectacle peut être précédé par une visite du CHRD et un temps de rencontre avec la compagnie Golem Théâtre


Public : Lycée
Durée : 1h, suivi d’un bord de scène avec l’équipe artistique
Tarif : 8 €

 

 27 avril à 14h30

Cette fable de Jens Raschke se déroule dans un zoo, inspiré de celui qui fut implanté dans le camp de concentration de Buchenwald pour divertir les SS et leurs familles. L’auteur donne la parole aux animaux qui, depuis leur enclos, observent le camp où ils distinguent les « bottés » et les « rayés ». On y croise l’Ours, Papa Babouin, Monsieur Mouflon et Petite-Marmotte.
Si certains animaux préfèrent ne pas se mêler de ce qui se passe de l’autre côté de la clôture et hiberner pour tout oublier, l’Ours, lui, entreprend d’ouvrir les yeux de ses compères qui ont renoncé par peur ou par lâcheté. Cette création livre une parabole puissante sur le fait de détourner le regard collectivement. Un plaidoyer fort pour le courage civil et contre l’oubli, et surtout pour ne pas fermer les yeux sur l’injustice. Captivant, poétique, drôle et touchant.

Par la compagnie Germ36
Mise en scène : Pauline Hercule et Pierre Germain
Avec Tom Da Silva, Matthias Di Stefano, Isaure Marigno, Ava Sommerhalter


Public : cycle 3 et collège
Durée : 1h suivi d’un bord de scène avec l’équipe artistique
Tarif : 8 €

Le musée en classe / La classe au musée

Suite aux ateliers nomades proposés durant les périodes de fermeture du musée du fait de la crise sanitaire, le CHRD propose une nouvelle formule de visites/ateliers à l’intention des établissements scolaires de la métropole de Lyon.

Composée de deux animations (un atelier en classe et une visite au musée), l’objectif de cette formule est de permettre une introduction ou un prolongement à la visite au musée à travers un atelier thématique et au rythme de la progression du programme de la classe.

  • Tarif : 105 ou 120 € les deux activités
  • Renseignements : 04 72 73 99 02
  • Réservation

Pour commencer, une lecture à haute voix plonge les jeunes spectateurs dans l’aventure de deux enfants durant la Seconde Guerre mondiale. Puis, dans un second temps, sous forme d’atelier à partir de documents d’archives, les enfants découvrent les notions d’engagement, de résistance et de solidarité que manifestèrent de nombreux Français durant les années noires.

  • Durée : 2h

Une lecture à haute voix du journal d’une fillette durant la Seconde Guerre mondiale, suivi d’un atelier basé sur des objets et témoignages viennent complétant ce que les enfants ont découvert à travers le récit fictionnel.

  • Durée : 2h

À travers l'étude de documents d’archives et un temps autour d'un jeu de plateau, les élèves appréhendent de manière concrète les préoccupations et le quotidien des Français sous l’Occupation.

  • Durée : 1h30

Inspirée de témoignages et de parcours d’enfants de la Seconde Guerre mondiale, cette animation invite les enfants à découvrir la vie quotidienne d’une famille durant cette période. Autour d’un tapis à conter et au fil du récit, ils découvrent Lyon d’autrefois, rencontrent différents personnages et suivent leur histoire, tout en observant et en manipulant les nombreux objets et détails en tissu.

  • Durée : 1h15

Cette visite permet une approche générale de l’exposition et de la période. Elle nécessite un minimum de connaissances de la part des élèves et peut venir en accroche du cours sur la Seconde Guerre mondiale.

  • Durée : 1h30

À travers un parcours-jeu dans les différents espaces de l’exposition permanente, venez tester les moyens de communication de l’époque et déchiffrer des messages codés. L’occasion de découvrir le musée de manière ludique et d’approcher au plus près ce que fut le quotidien des résistants.

  • Durée : 1h30

Cette visite ludique sous forme d’enquête invite les enfants à pénétrer dans l’univers de la Résistance. Au fil de la visite et des énigmes, les objets et documents présentés dans l’exposition permanente sont autant d’anecdotes à découvrir que de clés pour résoudre l’enquête.

  • Durée : 1h30

Suite à la projection d’extraits du procès Barbie en classe, cet atelier propose aux élèves de mieux cerner les enjeux de l’événement et de comprendre les rouages d’un procès d’assises, son contexte historique et la notion de crime contre l’humanité.

  • Durée : 2h

À partir d’une sélection d’affiches du musée, les élèves décryptent les mécanismes de base de la propagande par l’image pour, à leur tour, réaliser une affiche de contre-propagande.

  • Durée : 2h

À travers l'étude de documents d’archives et un temps autour d'un jeu de plateau, les élèves appréhendent de manière concrète les préoccupations et le quotidien des Français sous l’Occupation.

  • Durée : 2h
  • Réservé aux collégiens

Suite à une introduction historique, les élèves participent à un jeu de plateau coopératif, découvrant les figures, les grands événements et les anecdotes de la Résistance à Lyon, tout en se réappropriant les notions et les repères déjà évoqués en cours.

  • Durée : 1h15

Cette visite permet une approche générale de l’exposition et de la période. Elle nécessite un minimum de connaissances de la part des élèves et peut venir en accroche du cours sur la Seconde Guerre mondiale.

  • Durée : 1h30

À travers une sélection d’objets et de témoignages présentés dans le parcours permanent, cette visite dévoile les multiples facettes de la Résistance à Lyon. De la diversité sociale et culturelle des pionniers de la Résistance à la pluralité des motivations qui ont poussé ces hommes et femmes à passer à l’action, cette visite met en lumière les acteurs et les différentes formes que prendra leur combat.

  • Durée : 1h30

Cette visite propose de redécouvrir les années d’occupation sous l’angle féminin. Alors que la montée du fascisme en Europe et la guerre avaient déjà provoqué un recul des droits des femmes, le régime de Vichy va s’employer à cantonner les Françaises dans un rôle social d’épouse et de mère selon l’idéal prôné par la Révolution nationale. Elles ne sont pourtant pas épargnées par la tourmente des années sombres. Que ce soit dans la lutte pour de meilleures conditions de vie ou l’engagement dans la Résistance, les femmes ont été de tous les combats.

  • Durée : 1h30

À partir de documents d’archives, témoignages et histoires individuelles, cette visite revient sur les étapes de la Shoah, la politique d’exclusion mise en place par le gouvernement de Vichy et s’intéresse plus spécifiquement au sort des Juifs dans la région de Lyon.

  • Durée : 1h30

Offre pédagogique en ligne

Pour accompagner les enseignants dans la préparation de leur visite au musée ou prolonger l’étude de la Seconde Guerre mondiale en classe, le CHRD propose une offre pédagogique à distance sous la forme d’un ensemble de fiches thématiques.

Présentation

Destinées aux élèves de cycle 3, collégiens et lycéens, ces fiches pédagogiques sont conçues en lien avec les programmes scolaires de chaque niveau et à partir de documents d’archives, objets et témoignages issus des collections du musée.

 

Le fichier est composé de :

  • Fiches Élèves, comprenant des exercices et des jeux à utiliser en autonomie ou en groupe. Elles peuvent être exploitées en classe ou en prolongement de la visite au CHRD pour revenir sur les points importants et réaliser une synthèse.
  • Fiches Enseignants dans lesquelles sont présentées les intentions de chaque séquence, des informations complémentaires sur les documents qui permettent aux enseignants d’aller plus loin avec leurs élèves.