Portrait de Simon Fryd (1922-1943)

En 1943, Ezer Najman rejoint le bataillon Carmagnole FTPF-MOI (Main-d’œuvre immigrée) sous le nom de Gilles Rigault. Le 12 décembre 1943, vêtu d’un uniforme allemand, il fait partie du groupe qui exécute Jacques Faure-Pinguely, président de la section spéciale de Lyon, responsable de la mort de son camarade Simon Fryd le 5 décembre 1943.

Retour à l'exposition

Personne : 

Simon Fryd (1922-1943)

Fonds : Collection particulière
Exposition :
Vous retrouverez cet objet dans l’exposition : Génération quarante - Les jeunes et la guerre