Le général Weygand succède au général Gamelin

Entre le 17 et le 19 mai, pour soutenir le moral des Français et les rassurer, Paul Reynaud convoque deux figures de la Grande Guerre, Philippe Pétain, qu’il nomme vice-président du conseil, et Maxime Weygand, nouveau commandant en chef de l’ensemble des théâtres d’opérations. Conservateur et anticommuniste pour l’un, réactionnaire et antidreyfusard pour l’autre, ces deux officiers supérieurs vont bientôt appeler à la fin des combats.

Retour à l'exposition

N° inventaire : Ar. 2077
Fonds : Bernard Le Marec
Exposition :
Vous retrouverez cet objet dans l’exposition : Une étrange défaite ? Mai - juin 1940